Les styles de leadership

les styles de leadership
Sommaire

Les styles de leadership en entreprise – Deviens le meilleur des managers !

Disclaimer : aucun des styles de leadership n’est mieux qu’un autre. Tout est en fonction du contexte, cela dépend donc de plusieurs facteurs, il peut s’agir de toi, selon l’état dans lequel tu te trouves, ou encore ton poste. Du collaborateur, selon son comportement et son passif dans l’entreprise. Ou encore de l’environnement, en season pick par exemple ton style de leadership sera peut-être plus directif qu’explicatif. Avant de rentrer dans les détails du leadership, on va expliquer ce que c’est. Beaucoup de managers ne comprennent pas la notion de leadership, et à tort !

Leadership VS Management

Selon toi, quelle est la différence entre le leadership et le management ?

Quelle est la différence entre leadership et le management ?

Le leadership c’est un savoir-être et savoir-faire qui te permet de devenir un meilleur manager. Une fois que tu as compris comment les styles de leadership fonctionnent, et que tu as pris de l’expérience en restant focus sur ta maîtrise managériale grâce au leadership : tu obtiendras des résultats que tu n’aurais jamais eus. Et crois-moi, je ne prends aucun risque à te dire ça.

Concernant le management, c’est l’acte de manager les collaborateurs. Donc il s’agit du côté opérationnel de la chose.

J’espère que tu y vois plus clair, comme tu peux le lire, on peut résumer ça à la question “Comment ?” (leadership) et au mot “Action” (management).

En tout, on a identifié 5 styles de leadership, attention aux “études” qui parle de 6, 7, 8 voire même d’une 20 aine de styles de leadership.

Reste focus sur ces 5 styles, non pas que les réflexions sur les autres styles ne soient pas bonnes, mais pour les raisons suivantes :

  1. Tu n’es pas là pour suivre un cours ou une étude menée par des doctorants en management
  2. Je veux que tu aies des résultats rapides et visibles
  3. Tout ce que je te dis, ce sont des choses que j’ai faites, testé et que j’ai continué à améliorer au fil de dizaine d’années d’expériences

Les 5 styles de leadership

#1 – Leadership directif ou autocratique

Le leader directif ou autocratique, est un manager qui est tourné vers l’action immédiate en donnant des ordres clairs et précis. Il a tendance à être à côté de ses collaborateurs pour leur montrer l’exemple.

Plutôt que faire un tableau des avantages et inconvénients (que tu pourrais trouver partout, ailleurs), je vais plutôt faire te un tableau sur les points forts et les erreurs à ne pas commettre sur les styles de leadership. Ça permettra, je l’espère, de te sensibiliser aux erreurs et aux forces que j’ai pu voir ou tester (et tu as le droit de ne pas être d’accord, alors n’hésite pas à t’exprimer en commentaire).

ForcesErreurs
  • Assurer la sécurité de son équipe
  • Toujours présent avec et pour son équipe
  • Donner l’exemple
  • Donner des directives claires et précises
  • Donner des instructions sans expliquer
  • Tendance autoritaire
  • Ne pas tenir compte des émotions ou éléments sociaux

👉 Lire l’article complet sur le leadership autoritaire

#2 – Leadership organisateur ou délégatif

L’organisateur, ou délégatif, s’assure que chaque chose soit à sa place et que chaque personne ait ses missions ainsi que la capacité d’assurer ses missions. Il donne du sens aux actions que ses collaborateurs peuvent faire et valorise ses derniers.

ForcesErreurs
  • Donner du sens aux actions
  • Déléguer les responsabilités
  • Développer le sens des initiatives et des compétences
  • Ne pas assurer pas entièrement son autorité ou sa part de responsabilité
  • Manager avec des post-it ou note de service
  • Ne pas aller sur le terrain, ou trop peu

👉 Lire l’article complet sur le leadership délégatif

#3 – Leadership adaptatif ou opportuniste

Parmi les différents styles de leadership, je pense personnellement que le leadership opportuniste (dans le bon sens du terme) est un trait idéal pour les activités en démarrage. Je tiens à revenir sur le terme d’opportuniste. Dans la vie de tous les jours, un opportuniste n’est pas forcément bien vu. D’un point de vue leadership, un opportuniste est un manager qui sait comment tirer avantage d’une situation, même lorsque celle-ci semble ne rien apporter de bon.

Bon, sans attendre voici mes notes :

ForcesErreurs
  • Transformer les contraintes en avantage
  • Assurer l’adaptabilité en permanence
  • Accepter les idées des autres (quitte à modifier ses plans)
  • S’adapter facilement aux situations impromptues et compliquées
  • Chercher à manipuler les autres
  • Enclencher des jeux de pouvoir
  • Générer de la méfiance

👉 Lire l’article complet sur le leadership adaptatif

#4 – Leadership associatif ou paternaliste

Le paternaliste s’assure que ses collaborateurs travaillent dans de bonnes conditions sociales, environnementales, etc. Il a tendance à couvrir ses collaborateurs comme un père couvre ses enfants. D’où le leadership paternaliste. J’attire ton attention sur un gros point faible : les managers débutants qui ont un style naturel pour le paternaliste doivent s’affirmer et travailler leur “non” ainsi que leur présence pour ne pas être effacé du tableau des réussites.

ForcesErreurs
  • Déléguer le traitement des problèmes
  • Savoir reconnaître et récompenser
  • Transformer les erreurs en apprentissage
  • Ne pas oser dire non
  • Ne pas oser être directif

👉Lire l’article complet sur le leadership paternaliste

#5 – Leadership explicatif ou utopiste

Le manager qui a un style naturellement explicatif, aura tendance à avoir une équipe plus rapidement autonome et qualitative concernant la maîtrise des processus dans leur ensemble. Un tel leader ne reste pas assis sagement à attendre, il réfléchit déjà à l’avenir lorsque les autres réfléchissent au présent. Mais ce n’est pas tout, il a également un sens de la persuasion naturel, c’est pourquoi on l’appelle aussi leadership persuasif. Son accompagnement et sa foi en ses collaborateurs est immense, il donne sa confiance rapidement et lorsque celle-ci se perd, le côté émotionnel le force à redonner sa confiance rapidement.

ForcesErreurs
  • Assurer une dynamique de progrès rapidement
  • Faire des expériences et innover avec son équipe
  • Faire coexister une forte implication, forte compétitivité et motivation
  • Prendre ses désirs pour des réalités
  • Attention à la balance entre l’énergie/stress et les résultats
  • Suivre aveuglément les modes et les principes

👉 Lire l’article complet sur le leadership persuasif

Représentation graphique des styles de leadership

les styles de leadership

Quel leadership te correspond le mieux ?

Naturellement, on a tous un style de leadership qui nous correspond le mieux. Il est défini par ce que l’on est. Mais il ne faut pas t’arrêter à ça. Maîtriser l’ensemble des leaderships est nécessaire pour devenir le meilleur manager que tu puisses être. Tu devras accepter tes points forts qui seront naturellement mis en avant sur certains styles, comme tes points faibles qui risque de rendre certains styles de leadership plus compliqué à maîtriser. Exemple concret d’un de mes points faibles : la confiance que je donne facilement, exemple d’un de mes points forts : l’engagement de mes collaborateurs.

Connaître ton style de leadership pour devenir un meilleur manager

Comment connaître ton style de leadership ?

Sur internet, tu trouveras des quizz pour connaître ton style de leadership, mais ces quizz me dérange pour plusieurs raisons :

  1. Aucun cadre n’est posé sur les styles de leadership
  2. Pas mal de questions me paraissent hasardeuses
  3. Les résultats produits n’ont aucune plus value
  4. Les résultats produits ne reflètent pas forcément mon leadership

Et ce sera probablement pareil pour toi, si tu cherches réellement à connaître ton style de leadership, tes points forts et tes points faibles, inscris toi au cercle des managers, d’ici 2 semaines je vais développé un test complet pour connaître ton leadership, et ce test sera basé sur une étude faite dans les années 80, et qui est encore utilisée aujourd’hui dans les plus gros groupes pour leurs directeurs.

Inscris-toi maintenant, car tu rejoins un train déjà en marche 🚂

Comment passer naturellement d’un style de leadership à un autre ?

Tu l’auras peut-être compris, utiliser un ou deux styles de leadership, c’est nul.

Car il faut que tu puisses modifier ta position en toute circonstance. Afin de savoir quoi dire, quoi faire, comment challenger, comment fédérer ton équipe. Tu auras besoin de maîtriser tous les styles de leadership, je te l’ai déjà dit, mais j’insiste.

Pour passer naturellement d’un style à un autre, tu auras besoin de d’abord maîtriser ton activité sur le plan opérationnel et humain. Je pars du principe que tu as déjà un minimum d’expérience dans le management.

Pour changer de style selon les situations il y aura plusieurs facteurs à prendre en compte :

  • Lié à un état de l’activité
    • Quel est l’état actuel de ton activité ? (fluide, lente, bloquée)
    • Combien de personnes tu as ?
    • Qui est formé à quoi ?
    • Quelles sont les priorités pour débloquer la situation ou l’améliorer ?
    • As-tu des collaborateurs que tu peux rapidement former ?
  • Lié à une situation sociale
    • Depuis quand est-il en poste ?
    • Quel est son poste et sa polyvalence ?
    • Quelles qualités et professionnalisme apporte-t-il ?
    • Comment tu vois cette personne sur les mois à venir ? (monter en compétence, verrouiller les processus clés, changement de poste, promotion, …)
    • Quel type d’entretien dois-tu faire ? Individuel ou de recadrage, et quel est le degré d’urgence de cet entretien ?
  • Lié au top management
    • Pourquoi, quand, comment me donne-t-il ces informations ou exhausse une requête ?
    • Quel niveau de langage dois-tu avoir ?
    • Comment renforcer ta prestance et communiquer de manière marketing ?

Bien sûr, tout ça est variable, ce sont des questions générales que tu peux te poser, mais je vais te donner une suite de questions, qui en ce qui me concerne permet de faire toute la différence au niveau du top management :

A qui je réponds ? Qu’est-ce qu’il attend ? Quel niveau de détail attend-t-il ? Comment apporter une réponse marketing ?

Pour revenir au leadership, il est nécessaire d’avoir des qualités, et il y a des qualités que tout bon leader qui se respecte possède.

Le leader, un poste clef et difficile

manager, un poste clef dans l'entreprise

Les qualités d’un bon leader

Ces qualités sont indispensables pour être un bon leader, car le leadership c’est la connaissance et la maîtrise de ta position pour faire avancer les rouages de ton entreprise. Mais si tu n’as pas les qualités suivantes, tu ne peux pas estimer être un bon leader, tu devras alors les développer.

Un bon leader a une vision, il est porteur de mission, le but et les objectifs sont des priorités absolues qui doivent être atteint en restant humain. Sur le terrain, cela se traduit par le fait de porter sur tes épaules, l’assurance d’atteindre les objectifs que tes supérieurs peuvent te donner.

Un bon leader est un passionné, il sait entraîner les autres dans la bonne direction et leur permet d’exprimer pleinement leurs capacités. N’hésite donc pas à responsabilisé tes collaborateurs, que ce soit dans la gestion d’anomalie, dans le contrôle de process, etc.

Un bon leader est intègre, il entraîne les autres sur la voie de l’excellence par son comportement et son exemplarité, il doit être droit et juste. Et pour ça, tu devras toujours être honnête avec toi-même avant de l’être avec les autres.

Un bon leader à de l’audace, la nouveauté et les projets sont essentiels pour lui. A chaque nouveau projet, tu devras répondre favorablement aux changement, et également emmener ton équipe avec toi vers les nouveaux changements.

Et enfin, un bon leader est fédérateur, il encourage il ne blâme pas, il protège ses collaborateurs il ne les descend pas, et enfin il focalise son énergie sur les objectifs de l’entreprise et des personnes. Et c’est pour cette raison que pour moi, le poste de chef d’équipe et le poste clé et essentiel dans toutes les organisations. Il doit défendre l’intérêt de son équipe envers sa direction, et doit défendre l’intérêt de sa direction envers son équipe.

Les collaborateurs ont des attentes envers leur leader

Les collaborateurs ont des attentes et c’est bien normal, je sais qu’on parle de leadership ici, mais il me paraît trop important d’évoquer les sujets autour du leader en tant que tel.

Clin d'oeil à l'excellente série Kaamelott

L’honnêteté, un bon leader est un leader cohérent en parole et en action, sincère dans ses relations.

La compétence, il est un guide qui sait prendre la meilleure voie pour lui et son équipe.

La volonté, il connaît ses objectifs et sait fixer son cap.

La motivation, car le leader est le modèle des collaborateurs. Il doit représenter la sérénité, le calme et la détermination.

Quel est le trait principal d’un vrai leader

Le leader sait ce qu’il veut, et surtout comment le communiquer aux autres et leur permettre d’adhérer aussi pleinement à l’objectif qu’il se donne.

C’est également un individu qui se distingue par une très forte affirmation de sa personnalité.

Qu’ont les vrais leaders en commun ?

A chaque fois que je regarde une activité je vois des chefs d’équipe et des managers, pour moi un chef d’équipe est un employé qui fait son job correctement, alors qu’un manager c’est un chef d’équipe (ou plus) qui fait son job et explose les résultats car il arrive à emmener tout le monde avec lui, grâce au leadership.

Voici ce que j’ai remarqué au cours de mes expériences sur les points commun entre les leaders :

Ils sont intègres et exemplaires, ils pensent ce qu’ils disent, ils font ce qu’ils disent, et enfin ils ne mentent pas.

Ils sont compétents et matures dans leur approche et leur démarche.

Un bon leader est toujours positif vis-à-vis de lui-même et de son équipe.

C’est un communiquant, qui est toujours ouvert aux dialogues.

Sûr de lui, ils encouragent l’autonomie et l’action.

Toujours présent pour son équipe, équilibré, il gère toutes les situations, et l’humour.

Conclusion du manager sur les styles de leadership

Pour résumer, tu dois travailler sur les qualités essentielles d’un bon leader et les comprendre. Seulement après tu dois travailler sur ton leadership.

Pour t’aider à travailler sur ton leadership, je vais te donner les étapes approximatives (car aucune solution n’est meilleure qu’une autre, n’hésites pas à le faire comme tu le sens) :

Première étape : connaître les styles de leadership, les points forts et les faiblesses qu’ils impliquent.

Deuxième étape : connaître ton style de leadership

Troisième étape : maîtriser tes deux styles de leadership

Quatrième étape : jongler entre les 5 différents styles de leadership

Cinquième étape : identifier les styles de leadership des autres managers

Comme d’habitude, je t’invite à t’inscrire au cercle des managers juste en dessous et commenter l’article si tu as quelque chose à dire, au plaisir d’échanger !

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] qui va avoir le meilleur impact sur ce que tu essaieras de transmettre. Contrairement aux autres styles de leadership, j’ai noté de bien meilleurs résultats avec le leadership […]

trackback

[…] Avec de l’expérience, tu n’auras pas forcément besoin de ce test pour comprendre si tu as un leadership paternaliste naturel. Mais des fois, ce test réserve des surprises même pour les managers confirmés. Si tu veux en savoir plus sur les styles de leadership, tu peux cliquer sur le lien suivant : https://manager-logistique.fr/les-styles-de-leadership/ […]

trackback

[…] rappel voici le schéma concernant les 5 styles de leadership […]

KPI Beginner™ - Créer ton propre tableau de bord en 3 jours