Leadership persuasif

leadership persuasif - le loup de wallstreet
Sommaire

Le leadership persuasif : ou comment avoir une équipe monstrueusement efficace

Déjà, il faut que tu saches que ce style de leadership à plusieurs noms : le leadership persuasif, explicatif et utopiste.

Que ce soit clair je n’ai rien inventé, mais je t’apporte ma façon de voir les choses, ainsi que mon expérience de manager. Bref, je les mets dans la même catégorie de leadership car il s’agit de traits comportementaux similaires, des caractéristiques similaires. Cependant un manager peut-être plus explicatif que persuasif, et inversement. Dans le fond ces managers restent très semblables dans le chemin qu’ils vont emprunter pour atteindre leurs objectifs.

Certains managers associent également le paternalisme avec le persuasif, mais ce n’est pas mon cas.

Pourquoi je dissocie le style persuasif du style paternaliste ?

Je l’accorde, le fond et les traits sont similaires. MAIS pour moi quelque chose différencie fondamentalement ces deux styles. Le leadership persuasif est basé sur la raison, sur de la logique, alors que le style paternaliste est basé sur le côté émotionnel. Le cerveau est d’ailleurs divisé de cette manière.

Toi : – Mais Arthur, qu’est-ce que tu nous raconte là…?

Leadership persuasif - cerveau gauche et droit

Je ne vais pas m’éterniser dessus car ce n’est pas le but de cet article. C’est pourquoi si tu es intéressé je t’invite à cliquer sur le lien juste en dessous pour comprendre de quoi je parle. Et je te mets aussi le lien sur le leadership paternaliste.

👉 Lien de l’article complet sur le fonctionnement du cerveau en management (pas encore rédigé)

👉 Lire l’article complet sur le leadership paternaliste 

Qu’est-ce que le leadership persuasif ?

Revenons à notre sujet principal ! Pour toi déjà, qu’est-ce que le leadership persuasif ? Si tu me dis qu’il s’agit d’un style managérial qui à pour but de persuader une équipe, tu ne prends pas trop de risque… Mais ça, c’est le niveau débutant de la réponse.

Le leadership persuasif permet la coopération et l’engagement de ton équipe de manière rapide et durable. Car un bon leadership persuasif permet de connaître rapidement une équipe, et permet de savoir comment leur parler de manière collective pour passer des messages qui seront percutant à la fois psychologiquement et sentimentalement, et il permet de le faire encore mieux en discussion privée (formelle ou informelle).

Un manager ayant un leadership persuasif naturel sait implanter une idée, une envie, une détermination et la faire germer (Inception n’a qu’à bien se tenir !).

Ce talent vient de la force de persuasion, qui lui permet de rallier les personnes à sa cause.

A ce style, j’associe l’explicatif, pourquoi ? Parce que.

Blague

Non je rigole, l’explicatif permet la transmission claire des informations et instructions de travail. Et quel meilleur style que le leadership persuasif pour ancrer les bonnes habitudes dans la tête d’une équipe ?

En bref, le leadership persuasif permet de fédérer les équipes plus rapidement et permet de renforcer les liens entre les personnes grâce à des messages précis, ainsi que de rendre rapidement autonomes son équipe grâce à la persuasion et l’explication.

Comment se traduit un management persuasif ?

Alors, si tu as l’habitude de me lire, tu sais que j’aime les cas concrets. Encore une fois tout ce que je vais te dire est issu soit d’expériences personnelles, soit de ce que j’ai pu voir en me déplaçant sur des sites. Et bien sûr, mes réponses ne sont pas absolues, même loin de là car je n’ai pas la prétention de maîtriser le côté connaissance du management.

Pour rappel le leadership persuasif est un trait de ce que nous sommes, mais comment est-ce qu’il se concrétise sur le terrain ?

Le manager persuasif aura tendance à vouloir passer un maximum de messages, que cela soit par le nombre de briefings journaliers ou par la quantité de messages dans un seul briefing. Alors si tu en es un, fais attention à ça.

En parlant de briefing, un gros avantage du leadership persuasif et que tu sauras quand dire les choses et comment les dire.

Toutes les actions seront tournées vers l’assurance que tes équipes atteignent les objectifs. Cela passe par la formation, par les moyens mis à disposition ainsi que par l’environnement global de tes collaborateurs (j’inclue le point social dans l’environnement).

Pour un manager persuasif, ces trois éléments (formations/informations, moyens et environnement) sont des éléments clés pour réussir dans ce style managérial.

Pourquoi ça ?

Parce que s’assurer que ton équipe comprenne à quel point elle a besoin de toi, et à quel point tu t’assure qu’elle ne manque de rien au quotidien, te permettra alors de renforcer psychologiquement ta position et ta force de persuasion en tant que véritable leader. In fine, ton équipe te suivra. On va rentrer dans le détail de ces trois éléments, du triangle persuasif lié aux besoins.

Le Triangle Persuasif lié aux Besoins

les 3 piliers du leadership persuasif

Je préfère préciser : le leadership persuasif ne fera pas de toi le loup de Wall Street.

Le but ultime de tout manager est de fédérer son équipe, et je t’explique en quoi le leadership persuasif te permettra d’obtenir de bons résultats.

Dans la vie d’un collaborateur, il y a 3 piliers qui vont définir s’il se sent bien et s’il est disposé à s’investir davantage :

  1. Informations / formations : l’information est une arme redoutable, ton équipe à besoin de savoir qu’elle a un objectif, qu’elle fait partie de quelque chose de grand. En ce sens, communiquer régulièrement sur les retours de direction, client, ou leur donner toute information qu’ils lui permettent de comprendre le sens de leur travail, lui permettra de se sentir valoriser. Je place la formation avec l’information, car la formation n’est ni plus ni moins que des informations transmises dans le but de faire monter en compétence ton équipe. Le manager qui a un leadership persuasif naturel, aura tendance à s’assurer que son équipe soit formée à 100% voire davantage.
  2. Moyens : si je te demande de m’ouvrir un carton très bien fermé sans cutter et avec tes mains. Le résultat pour y arriver ne sera que de l’énervement. C’est actuellement ce que vivent certains employés d’un site où je bosse. Et ils ne se gênent pas pour me le faire remonter. Ils ont raison. Leur manager doit s’assurer qu’ils aient le matériel pour accomplir leur travail. 
  3. Environnement : je traduis l’environnement de plusieurs manières : l’aspect social (number one !), l’aspect propreté, rangement et sécurité, et le lien de confiance entre une équipe et son manager.

Pourquoi intégrer le leadership persuasif dans ton management et quels sont ses avantages ?

Développer le sentiment d’appartenance

Le leadership persuasif permet de développer un sentiment d’appartenance à l’entreprise ou au groupe. En communiquant efficacement les bonnes informations, en répondant présent à chaque fois que c’est nécessaire, et en réussissant à faire regarder l’équipe dans la même direction. C’est cette cohésion sociale, ce sentiment d’être pris au sérieux et de ne pas être délaissé par un management inhumain, froid et distant qui permettra de développer ce sentiment rapidement et de manière durable.

Développer la performance par l’auto-gestion

Le leadership persuasif est également efficace pour développer la performance par l’auto-gestion, attention, je ne parle pas de self-management !

Par auto-gestion, j’entends un collaborateur qui est non seulement formé à son poste, mais également qui a des connaissances supplémentaires afin d’être capable de réguler les anomalies qu’il rencontre, et d’organiser lui-même son travail dans le cadre apporté par son manager.

Avoir une force de persuasion

Le leadership persuasif est naturellement utilisé pour persuader, pour inscrire un message dans l’esprit des équipes. C’est ce style qui va avoir le meilleur impact sur ce que tu essaieras de transmettre. Contrairement aux autres styles de leadership, j’ai noté de bien meilleurs résultats avec le leadership persuasif.

Quelles sont les limites et les risques du leadership persuasif ?

Manipulations (voire mensonges)

Comment différencier persuasion et manipulation ? Comme ça la question peut paraître compliquée, mais en réalité la différence est marquée par l’intention derrière un message.

La persuasion c’est avoir des intentions claires, c’est amener quelqu’un à être convaincu de quelque chose, à croire à quelque chose et à faire quelque chose pour une raison claire et précise.

Alors que la manipulation est bien souvent une intention cachée, c’est faire adopter un comportement, transmettre une information, ou encore faire faire quelque chose pour une raison cachée ou une fausse raison.

Risques sociaux

Par risques sociaux, j’entends la création de tension, de conflit au sein d’une équipe (ou plusieurs), si bien que cela peut créer des clans. En manipulant les collaborateurs, un manager persuasif va avoir les effets bénéfiques de ce style de leadership mais à l’effet inverse. C’est-à-dire une division sociale, et une contre-performance.

Risques de contre-performance

La contre-performance peut s’expliquer par la perte de la motivation et de l’engagement d’une équipe, par du sabotage entre ton équipe, par un absentéisme plus élevé voire des abandons de poste et démissions.

Le leadership persuasif dans des situations de crise et d’urgence

Le leadership persuasif est très efficace en situation de crise et d’urgence. Car il implique et responsabilise l’équipe dans la réussite. Voici un schéma concret de management persuasif que j’ai déjà utilisé pour redresser des situations d’urgences en quelques jours ou quelques semaines :

  • Etat de la situation avec un plan d’action et communication à la direction ou au client
  • Faire un briefing qui récapitule l’état de la situation
  • Avoir un feedback sur la situation actuelle de l’équipe
  • Exprimer le besoin d’engagement de l’équipe
    • On a besoin de vous, j’ai besoin de vous
    • J’ai confiance en vous, je sais qu’ensemble on va réussir
    • Préparez-vous, car cette semaine va être difficile mais ensemble on va se surpasser, on va faire plus que nous ne l’avons jamais fait
    • Le but ici est de créer un sentiment d’urgence et de challenge
  • Expliquer le plan d’action, demander s’il y a des questions
  • Finir le briefing avec l’annonce des objectifs QUOTIDIENS pour la semaine que tu vas suivre et afficher
  • Les jours suivants au briefing : récap’ de l’atteinte des objectifs quotidiens et explication des réajustements à faire

Cela peut paraître simple, mais je vois beaucoup de managers qui se demandent comment ils vont faire pour réussir à passer une situation critique. Mais c’est une grosse erreur, le manager ne fera rien, c’est son équipe qui réussira à résorber une situation.

Conclusion du manager – Le leadership persuasif est…

Magique !

Correctement utilisé, tu pourras facilement développer une équipe et un environnement de travail qui te permettra de performer. En plus de l’atteinte des objectifs, ce style t’offrira du temps disponible.

Et le temps est un élément crucial pour les managers, je t’invite à l’utiliser en réfléchissant à ton activité pour continuer d’améliorer les performances de ton équipe et de ton service.

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] 👉 Lire l’article complet sur le leadership persuasif […]

trackback

[…] Je précise qu’il ne s’agit pas de la manipulation, mais de la persuasion. Si tu veux avoir des exemples concrets et connaître mon expérience et mon avis sur le sujet, je t’invite à lire l’article sur le leadership persuasif. […]

trackback

[…] rappel je t’ai déjà parlé de la différence entre manipulation et persuasion sur le leadership persuasif, l’un est éthique, l’autre… pas. Si tu veux directement lire le passage tu peux cliquer sur […]

KPI Beginner™ - Créer ton propre tableau de bord en 3 jours